Strasbourg : programme de visites !

Lorsqu'on se rend à Strasbourg, il convient d'établir un programme pour visiter la ville. En effet, sa culture et son patrimoine sont tellement riches, qu'il est simple de s'y perdre.

La Grande-Île de Strasbourg est un bon point de départ, dont le point de mire est la Cathédrale Notre-Dame. Joyau de l'art gothique, la cathédrale possède la plus haute flèche de la chrétienté.

Construite sur une ancienne église du huitième siècle, la cathédrale s'orne de sculptures et de vitraux mais également de la célèbre horloge astronomique, chef-d’œuvre de la Renaissance, présentant le défile des Apôtres.

Face à la Cathédrale se trouve l'ancien palais épiscopal des Rohan, ancienne résidence des princes évêques. Trois musées sont installés à l'intérieur.

Le musée des Beaux-arts, le musée des arts décoratifs et le musée archéologique. A quelques pas de là, sur la charmante place du marché Gayot, se trouvent plusieurs restaurants et cafés, où l'on est accueilli avec plaisir afin de partager un verre ou un repas.

Un peu à l'est de la Grande-Île, se trouve la Neudstadt, le quartier impérial. On y trouve notamment un jardin botanique de 3,5 hectares, en plein centre-ville. Six milles espèces différentes s'y côtoient pour le plus grand plaisir des petits comme des grands.

De plus, dans ce jardin botanique est installé l'observatoire de Strasbourg, qui possède la troisième lunette astronomique de France. Un planétarium est attenant à l'observatoire et propose un petit musée appelé "La Crypte des Étoiles" présentant une ancienne et importante collection d'instruments scientifiques. De l'autre côté de l'Ill se trouve le Théâtre National de Strasbourg, qui ouvre ses portes chaque soir de la semaine ainsi que le dimanche en fin d'après-midi.

En remontant quelques rues, on aperçoit le parc de l'Orangerie, qui abrite le pavillon Joséphine, hommage aux séjours de l'impératrice à Strasbourg.

Composé d'un parc à l'anglaise entretenu avec soin, d'un zoo et d'un bowling convivial, l'Orangerie se trouve être un des lieux favoris des familles dans la ville. Un peu plus au nord est installé le château de Pourtalès, souvent nommé le "Trianon Strasbourgeois", dans un vaste parc arboré où sont disposées des œuvres d'arts contemporaines.

Dans le quartier sont également situés le Palais des Droits de l'Homme et le Parlement Européen, sur les rives du bassin de l'Ill. A l'est de Strasbourg, à la frontière de l'Allemagne et de Kehl, la Passerelle des Deux Rives a été construite pour relier les deux villes jumelles. Un grand parc de 150 hectares des deux côtés du Rhin transforme la frontière en un endroit plaisant et agréable.

strasbourg

Des artistes célèbres ont contribué à faire du Jardin des Deux Rives ce qu'il est en y disposant leurs œuvres, dans un style plutôt moderne. La Passerelle et le Jardin des Deux Rives permettent de rapprocher les deux villes, les deux pays et on y passe un moment paisible.

De nombreux autres endroits valent le détour, comme la cité des Brasseurs à Schiltigheim qui permet de découvrir l'histoire de la bière en Alsace, le marché de Noël, l'hiver, ou bien les fortifications allemandes, transformées en promenade pour cycliste et piéton, ou encore le Haras National dont l'architecture est splendide. Seulement, en quatre jours, certains choix sont à faire. Il faut donc prendre le temps de revenir pour revoir les merveilles de Strasbourg.

 

Liens utilies

Office du tourisme de Strasbourg : http://www.otstrasbourg.fr/